PLAN LOCAL D'URBANISME

COMPOSITION DU DOSSIER

ANNEXES

Modification simplifiée N°1

LE ZERO PHYTOPHARMACEUTIQUE

Adventices ça chauffe

Les élus n'ont pas attendu la loi de 2017 pour ne plus utiliser de produits  pharmaceutiques. Ils ont souhaité depuis plusieurs années s’orienter vers le zéro phyto. Après la mise en place de la gestion différenciée, le souhait était  de ne plus  utiliser de produits phytopharmaceutiques dans les espaces publiques. Une méthode palliative  est donc mise en place.

Comment ça marche :

Avant toute intervention il faut  avoir suivi une formation pour l’utilisation de ce matériel mais aussi il faut y croire, en adhérant au projet une bonne partie du travail est déjà réalisée. La méthode n’est pas très compliquée, un passage de la flamme  d’environ une seconde à 3 secondes sur une plantule est suffisant pour créer un choc thermique qui va détruire la partie aérienne de l’adventice, mais pas la plante. Ce n’est  qu’après plusieurs passages dans la saison que la plante sera détruite, le but étant de détruire le système racinaire par épuisement.

La convention unissant la commune de Mognéville et le chantier d’insertion a été prévue pour la mise en place d’un passage hebdomadaire la première année. Les années suivantes c’est l’employé sous contrat EAV qui s’en chargera.

 

 L'État a présenté pour fin 2008 un plan d’action visant à la réduction de 50 % de l’utilisation des pesticides en dix ans, si possible. Ce plan reprend et concrétise les conclusions du Grenelle de l’environnement sur les phytosanitaires. 17 millions de Français qui cultivent un jardin, un potager, ou qui entretiennent soigneusement leur pelouse utilisent des phytosanitaires. Au total, le million d’hectares de jardins, privés ou collectifs, reçoit chaque année 5 000 tonnes d’herbicides, de fongicides et d’insecticides. 2017 voit la suppression des phytocides dans les espaces publics en prenant en compte les nouvelles règles de la loi LABBE.http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-pesticides-interdits-dans-les,39463.html

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Prescomvitrine.pdf (1,266 Mo)

La BALLASTIERE

Les activités de loisirs de plein air sont actuellement en pleine expansion. Avec son large territoire, la Commune de Mognéville peut offrir un panel varié de ces activités, comme la pêche notamment.

 Propriétaire d’un petit plan d’eau dont la fréquentation ne cesse d’augmenter par les pêcheurs locaux et des villages alentours, le projet d’amélioration du site, suggéré par la société de pêche, a naturellement retenu l’attention du Conseil Municipal, soucieux de la qualité de vie en milieu rural.

 

 C’est ainsi que le projet d’agrandissement de la ballastière communale et de réaménagement de l’ensemble du site est né en 2014. Les élus du Conseil Municipal ont donc délibéré à l’unanimité pour l’ouverture du dossier de ces travaux.

Ceux-ci sont terminés et les pêcheurs profitent d'un cadre beaucoup plus attractif. Plusieurs manifestations se sont déroulées, le site et de plus en plus fréquenté. Une convention a été passée entre la mairie et  l'association locale, le carpiste Mognévillois en charge de l'entretien du site. Envie de passer une journée au bord de l'eau pour pêcher ou pour prendre une carte à l'année, vous retrouverez les coordonnées du Président de l'association dans la rubrique Association.

 Réglement d'utilisation du site

 

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

L' ARBORETUM

Les années s’en«chêne»nt et l’arboretum se porte comme un charme

« Hêtre ou ne pas Hêtre » présents, là n’a pas été la question pour la vingtaine de jeunes du village venus avec leurs parents  à l’invitation de la municipalité, pour la désormais traditionnelle chasse aux œufs et entretien de l’arboretum qui a vu le jour il y a maintenant déjà 5ans.

Et bien qu’il y avait du « bouleau », la jeunesse du village ne « tremble » quand il faut désherber et tailler les jeunes arbres qu’elle a parrainés lors de leur plantation. C’est donc le dos un « peuplier » que parents et enfants ont bêché le pied des Châtaigners, ormes ou autres sorbiers, afin de les libérer de la végétation concurrente juste avant leur réveil printannier.

Comme chaque année, des paniers garnis d’œufs et autres gourmandises sont venus récompenser les papilles de cette courageuse troupe, et tout cela sous un soleil matinal radieux.

Voila qui conclut à merveille les animations menées par la commune de Mognéville autour du thème « plus d’arbres, plus de vie ». Et de la vie, il y en eut ce matin là sur la parcelle communale !

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

LES ROUTES FORESTIERES

LA FORET COMMUNALE

Cliquer pour agrandir