LA SALLE DES FETES

La salle Robert Rouy (capacité de 74 personnes) est mise à disposition tout au long de l'année sauf les jours de Noël et de Nouvel An. Vous trouverez en lien, le contrat de location ainsi que le calendrier d'occupation. mairie@mogneville.com

 

LOCATION_SALLE.pdf (293,4 Ko)planningsalledesfetes.pdf (81,9 Ko)

L' EGLISE

L’église de Mognéville est un édifice monumental, classé par le gouvernement, qui a la forme d’une croix archiépiscopale. 
Par son architecture, l’église appartient à trois époques et présente alors trois styles bien differents : 
Le choeur et le premier transept ont été construits par la Maison seigneuriale, et sont du style flamboyant ; les architectes l’appellent « un des plus beaux enfants du XVI ème siècle » ; on remarque le millésime de 1561 au-dessus de l’arcade de l’entrée du chœur, et des médaillons suspendus à la voûte de cette partie de l’église représentent l’un le buste de François 1er couronné, l’autre une salamandre, emblème de ce prince. 
Le second transept est du style à lancette le plus pur (XIII ème siècle), le portail, la nef et les bas cotés sont du style roman du XII ème siècle.

Pour en savoir plus :

Si vous souhaitez visiter l’église et ou le retable, merci de laisser un message à visitepatrimoine@mogneville.com, les bénévoles du Comité des Fêtes vous proposeront des dates et horaires de visite.

Cliquer pour agrandir

LE LAVOIR

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
LOCATIONLAVOIR1.pdf (266,5 Ko)planninglavoir.pdf (83,1 Ko)

    Né de la volonté de la nouvelle équipe d'élus de 2008, de recréer autour du lavoir communal, un espace paysager accueillant, le projet d’Aménagement paysager du site du lavoir et de mise aux normes du lavoir à Mognéville est le résultat d’une série de propositions d’aménagement diverses et dont le produit final combine à la fois un volet paysager, écologique, de valorisation du patrimoine communal et d’accueil du public. De par sa situation exceptionnelle, au calme et relativement éloigné du cœur de village (ce qui permet d’assurer la tranquillité et le confort du voisinage lors de manifestations diverses), il offre par ailleurs une vue dégagée sur la rivière de la Saulx et la cascade. Il permet aux usagers  de passer un agréable moment de détente et de convivialité. 

    Deux objectifs étaient donc poursuivis : d’une part entretenir le patrimoine communal et d’autre part offrir aux habitants de la Commune (Club des Anciens, la jeunesse du village…) et à d’autres visiteurs ( pratiquants de canoë-kayak, randonneurs, vélo-cyclistes…) un local d’accueil adapté.

    Le projet consistait donc à équiper cet édifice de sanitaires, d’un chauffe-eau et d’un petit espace de préparation de repas. Un plafond sera également posé, afin de garantir entre autre la sécurité incendie et les murs seront entièrement repeints.

 Ainsi aménagé, cet édifice offrant un bel espace principal d’une superficie de 120 m², aura vocation à recevoir des rassemblements de personnes lors de manifestations communales par exemple. mairie@mogneville.com

 

Le retable

Classé en 1889, sa date de réalisation se situe vers 1530 il est d'influence champenoise. 
Il se trouvait à l'origine au fond de l'abside (choeur). 
Placé dans le transept (nord) il eut à souffrir des dégradations humaines (vols et détérioration). Il fut placé dans la chapelle mais un climat malsain (hygrométrie très forte) apporta des champignons et ce fut dramatique pour la sculpture qui se mit à se désagréger. 
Le parti fut pris de le restaurer (1988 : étude sur les microorganismes). La grande restauration commença en 1992. Départ le 18 janvier 1993 pour VESOUL. Totalement restauré il a retrouvé sa place sur le maître autel en juillet 2007.

Le RETABLE est composé d'une centaine de personnages. Les ors et riches coloris réhaussent le relief des scènes ornées de rinceaux (ornements faits d'éléments végétaux disposés en enroulements successifs), chargés d'angelots, d'oiseaux et de fruits. Certains attribuent ce chef-d'oeuvre à un artiste Flamand, d'autres à un moine de l'abbaye de Trois Fontaines. En fait l'étude stylistique l'apparente aux oeuvres champenoises et date sa réalisation vers 1530.

Le RETABLE a été restauré à Vesoul. Il est exposé à l'admiration de tous, sur le Maître Autel Ce RETABLE est enfermé dans un meuble à deux volets supérieurs et quatre volets inférieurs, décorés de peintures relatant la vie pastorale de Saint Rémi.

Les onze scènes du retable

  • Le jardin des oliviers
  • La cène
  • Le lavement des pieds
  • L'arrestation
  • La flagellation
  • Le couronnement d'épines
  • Jésus devant Pilate
  • Le portement de la Croix
  • La crucifixion
  • La résurrection
  • La mise au tombeau
Cliquer pour agrandir

l'ancienne Poste

La municipalité en place autour du Maire Mr Pierre Chorlet a acheté ce batiment à la famille RENARD au début du 20ème siecle . 
Un établissement de Facteur Receveur y fut créé en 1909 à la demande du ministre des Travaux Publics, des Postes et des Télégraphes.

L’architecture actuelle de ce bâtiment a été réalisée en 1924 suite à sa totale reconstruction financée en partie par les fonds nationaux de dommages de guerre. Le logement de fonction du receveur a été loué à la Poste jusqu’en 2003 année de création de deux logements sociaux. En 2009 alors que les services de la Poste allaient disparaître, les élus de l'époque ont souhaiter regrouper tous les services dans la mairie actuelle.En 2009 la nouvelle municipalité a souhaité conserver les services de la Poste. Afin de faire perdurer un service public en milieu rural, l’agence postale a pris tout naturellement sa place dans les locaux de la mairie. 
Le projet des élus étant de rassembler les services publics dans un lieu unique, les anciens locaux de l’école furent, comme pour les locaux de la mairie, réaménagés de manière à répondre aux besoins des habitants. 
Actuellement le service rendu et en plein essor et un local informatique est venu compléter le service à la population. L’ancien local de la Poste vient de prendre un nouveau départ en accueillant  une assosiation locale " L'atelier".

LE CIMETIERE

Réglement du cimetière communal.

reglcim.pdf (72,9 Ko)